Projet Prop’Âges

Le projet Prop’Âges s’adresse à des personnes âgées de 55 ans et plus, vivant notamment en situation de précarité ou de vulnérabilité, à Montréal. Par une approche positive et éducative, il vise à accompagner les aînés dans l’adoption de comportements sécuritaires et prosociaux en matière de sexualité et de relations amoureuses, dans un contexte sociétal marqué par l’âgisme.

Quatre ateliers d’éducation sexuelle adaptés aux besoins et aux réalités des personnes vieillissantes, conçus avec et pour elles, sont dispensés dans les milieux de vie et de socialisation par une sexologue.

Durée : 1er février 2017 au 31 janvier 2018 (phase d’expérimentation)

Ressource disponible : un poste de sexologue, à temps complet

Contextes ou influences externes :

  • Âgisme : préjugés et stéréotypes sur la sexualité des personnes âgées.
  • Exclusion des campagnes de santé publique
  • Moins d’accessibilité et de recours aux services de santé sexuelle : moins de dépistage, faible perception de vulnérabilité personnelle
  • Peu d’informations adaptées / faible niveau de connaissances :
    • Symptômes d’ITSS confondus avec certains effets du vieillissement.
    • Impacts des changements physiologiques sur la sexualité.
    • Impacts de la médication sur le vieillissement et la sexualité.
    • Faible utilisation du condom + autres moyens de prévention

 

Projet pour Toit

Le Projet pour Toit s’adresse aux personnes qui utilisent les services de CACTUS Montréal ou ceux de ses partenaires et qui vivent en situation d’itinérance chronique ou épisodique.

Les participants au projet bénéficient d’une aide à l’entrée en logement, d’un soutien au loyer ainsi que d’un accompagnement individuel ciblé sur leurs besoins sur une durée de trois ans. L’équipe psycho-sociale du Projet pour Toit axe son action sur le développement de l’autonomie et des habiletés sociales dans une optique d’amélioration significative de la qualité de vie des participants.

Sexe au Menu – Description du projet

Le comité hommes gais et HARSAH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes) de la COCQ-SIDA  a décidé de créer une campagne de marketing social pour les informer sur différentes méthodes de prévention disponibles.

La campagne Sexe au menu s’adresse aux hommes gais et aux HARSAH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes) qui sont actifs sexuellement. En 2016, il existe une multitude de méthodes qui s’ajoutent au condom, qui sont regroupées sous l’appellation « prévention combinée ». La campagne vise à les informer au sujet de six de ces méthodes de prévention du VIH : le dépistage, le condom, la charge virale indétectable, la PrEP, la PPE et la sécurité négociée.

Le comité hommes gais et HARSAH a collaboré à l’élaboration de la campagne Sexe au menu, qui a été réalisée par la firme Zone Créative. Six visuels ont été créés et diffusés majoritairement pendant l’été 2016, principalement sur le web (sites et applications de rencontre) et en format papier (affichage dans les toilettes publiques, certains magazines). Les hommes étaient invités à visiter le site web pretpourlaction.org pour avoir plus d’information.

Un livret expliquant les stratégies a été créé, et des tabliers ont été conçus pour faciliter le travail de proximité des intervenants.

Voici cinq visuels de la campagne :

sexe au menu