CONTEXTE

Il y a un degré élevé d’implication significative et de collaboration, dans le Canada atlantique, entre les personnes vivant avec le VIH et/ou le VHC, les personnes qui consomment des drogues, organismes de lutte contre le sida et autres organismes communautaires, chercheurs universitaires et responsables des politiques. Le pont entre ces collaborations est l’Atlantic Interdisciplinary Research Network on Social and Behavioural Issues in Hepatitis C and HIV (AIRN). Créé en 2005, l’AIRN est un réseau bien établi qui regroupe 250 individus et organismes travaillant dans le domaine de l’hépatite C et du VIH/sida dans la région de l’Atlantique. L’AIRN participe depuis 2009 à des partenariats avec d’autres réseaux régionaux du Canada pour répondre à l’épidémie du VIH à l’échelle nationale, par le biais du Centre PRATICS des IRSC sur le VIH/sida (PRATICS 1.0 et 2.0). L’AIRN est également le partenaire de l’Atlantique pour le Centre collaboratif en RC depuis 2012 et héberge à présent le bureau de la directrice de la recherche de la RC pour la région de l’Atlantique.

BUTS ET PRIORITÉS

Le but de l’AIRN est de coordonner des efforts de recherche afin d’appuyer des décisions fondées sur des données, influençant des politiques, programmes et pratiques pour prévenir la transmission du VIH et du VHC, et d’améliorer la qualité de vie des personnes affectées par ceux-ci. Les priorités de la RC dans la région de l’Atlantique ont pour points de mire : réduction des méfaits, toxicomanie et santé mentale; stigmatisation, discrimination et résilience; dépistage des ITSS; VIH et vieillissement; et leadership des personnes vivant avec le VIH/sida.

RÉALISATIONS

Avec le soutien du Centre collaboratif en RC 2012-2017, l’Équipe de RC de l’Atlantique a fait beaucoup de progrès dans la tâche d’impliquer, informer et mobiliser le secteur du VIH dans la région. Nous avons travaillé de manières concrètes à renforcer la capacité par des efforts d’application et d’échange des connaissances (AÉC). La participation à la RC et à l’AÉC, en particulier à l’intention des responsables de politiques, a été particulièrement utile à l’amélioration des services de réduction des méfaits pour certaines des populations les plus marginalisées de la région. Voici quelques exemples de réalisations et résultats clés des membres de l’Équipe de RC de l’Atlantique depuis 2014 :

 

L’AVENIR

L’élan de la RC dans la région de l’Atlantique, ces récentes années, par le biais du Centre collaboratif en RC, est évident, de par l’intérêt et l’engagement démontrés par les 30 membres de l’Équipe de l’Atlantique réunis pour guider et catalyser le développement de la RC et les efforts de renforcement des capacités dans la région. Cette équipe, qui a plus que doublé en taille depuis la première itération du Centre de RC, inclut un ensemble dynamique et diversifié de partenaires communautaires, universitaires, gouvernementaux et cliniques.

Au cours des quelques prochaines années, l’Équipe de l’Atlantique prolongera ses réussites en continuant d’identifier des besoins et des lacunes en matière de recherche et de formation; de développer des relations avec des chercheurs locaux et les utilisateurs des connaissances; et de coordonner des réponses aux priorités régionales en cours. L’AIRN est bien outillé pour jouer un rôle efficace dans l’AÉC rehaussé, par le biais de son site Web remanié et à l’aide des médias sociaux, de technologies de webinaires, d’un listserv bien développé et de conférences téléphoniques ouvertes au bassin de membres. Un point de mire important sera de générer des idées de recherche, des initiatives et des demandes de financement conformes aux priorités et besoins de la région.

L’Équipe de l’Atlantique – codirigée par Gerard Yetman, directeur général du Comité du sida de Terre-Neuve et du Labrador, et par Susan Kirkland, directrice de l’AIRN et professeure au Département de santé communautaire et d’épidémiologie de l’Université Dalhousie – s’est donné les objectifs suivants, qui seront les points de mire des deux premières années du projet, puis seront réévalués quant à leur pertinence continue avant d’amorcer la troisième année.

  1. Soutenir, et/ou collaborer avec, la recherche et les initiatives actuelles et potentielles en matière de RC et de science programmatique, par la participation à des équipes de recherche et la prestation d’AÉC. Voici des exemples :
  • Halifax Area Network of Drug Using People (HANDUP) (MAC AIDS)
  • Analyse situationnelle pour le Projet PEER (Personnes vivant avec le VIH et impliquées dans des rôles d’employé) (PRATICS 2.0)
  • Développement de modèles de services provinciaux pour la mise aux rebuts et la distribution de seringues et pour des sites de consommation supervisée (Nova Scotia Harm Reduction Working Group)
  • Avancer vers une gamme élargie de services de réduction des méfaits en Nouvelle-Écosse (PRATICS 2.0)
  • Projet de l’Indice canadien de stigmatisation liée au VIH (IRSC)
  • Faire cesser la stigmatisation liée au VIH au Canada : adapter et appliquer des interventions fondées sur les contacts (ASPC)
  1. Accroître la capacité en matière de RC à l’échelle de la région de l’Atlantique en promouvant et appuyant activement l’utilisation d’outils et ressources efficaces disponibles par les voies actuelles (p. ex., le Collaboratif des IRSC, le PRATICS, Université sans murs et l’OHTN) et en mobilisant des fonds pour organiser au moins un événement régional en personne pour l’AÉC et le renforcement de capacité, de même que deux webinaires par année concernant les priorités de la recherche dans la région de l’Atlantique.
  2. Élargir et renforcer les partenariats et le réseau de RC de l’AIRN d’au moins 15 % par année, vers un réseau multisectoriel régional pour la RC qui soit plus actif et efficace, et outillé pour l’évaluation participative et la science programmatique.
  3. Générer des idées de recherches et des demandes de financement correspondant aux priorités à la fois régionales et nationales afin d’assurer la pérennité de l’AIRN au-delà des cinq années de la subvention du Centre collaboratif en RC 2.0.

Leave a comment